règlementation-trottinette-electrique-et-edpm
EDPM

Trottinettes électriques et EDPM : la réglementation en vigueur

L’arrivée des trottinettes électriques et des Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) a redéfini la mobilité urbaine, apportant une touche de modernité et de praticité à nos déplacements. Cependant, pour que cette avancée rime avec sécurité, il est essentiel de connaître et de respecter la réglementation en vigueur. Décryptons ensemble ces règles, afin de se déplacer en toute sécurité ! 🛴⚡️

Les EDPM, c’est quoi ❓

Les EDPM, ce sont les Engins de Déplacement Personnel Motorisés. Ils regroupent les trottinettes, les monoroues, les gyropodes et les hoverboards. C’est, en fait, un véhicule équipé d’un moteur non thermique, conçu pour une seule personne et sans place assise. C’est donc un moyen de déplacement très prisé pour le quotidien urbain 🏘️.

Les clés de la réglementation des EDPM 🔑

🟢 Les obligations

⚡️ 1. Vitesse et itinéraire

Pour rouler en toute légalité et sécurité, c’est 25 km/h maximum et sur les pistes cyclables 🚲 ! S’il n’y a pas de piste, vous pouvez vous déplacer sur les routes limitées à 50 km/h, et sur les aires piétonnes à une allure adaptée et sans gêner les piétons.

Une trottinette qui a la capacité d’aller à une vitesse plus importante doit être homologuée pour la route. Cela implique l’installation d’une plaque d’immatriculation ainsi que la gravure d’un numéro d’identification. Dans ce cas là, vous serez dans l’obligation de circuler sur la voie publique, aux côtés des quatre roues.

🦺 2. Sécurité

Le port d’un casque 🪖 est vivement recommandé mais pas obligatoire, mis à part pour les moins de 12 ans.

Le port de vêtements réfléchissants 🦺 est également préconisé, mais est obligatoire la nuit ou par visibilité réduite.

De plus, les trottinettes doivent être équipées de feux 💡 avant et arrière, de catadioptres, d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore 🔉.

🔷 3.  S’assurer

L’assurance responsabilité civile est indispensable pour couvrir d’éventuels dommages causés à autrui. C’est une preuve de civisme et une protection pour tous !👫

👶 4. L’âge

Cela peut paraître évident pour certains, mais il est obligatoire d’avoir minimum 14 ans pour utiliser et se déplacer avec un EDPM 🛴⚡️.

🔴 Les interdictions

🚶‍♂️1. Les trottoirs

Vous l’aurez compris, les trottoirs c’est non ! 🚫 Ils sont exclusivement destinés aux piétons.

 🚗 2. BlaBla-EDPM

Ça aurait peut-être pu marcher, mais il est formellement interdit de se déplacer à plusieurs sur un EDPM ❗️

🚱 3. Alcool et stupéfiants

Sans mauvais jeu de mots, ça coule de source ! Mais il est important de le rappeler, se déplacer sous l’influence d’alcool ou de stupéfiants est interdit et surtout dangereux pour soi et pour autrui, d’autant plus sur des engins à moteur. Alors, faites preuve de prudence et soyez responsable ! 😇

🎯 Conclusion

Le développement des trottinettes électriques et des EDPM représente une évolution prometteuse dans nos modes de déplacement urbains. Cela nous offre une alternative plus verte et souvent plus rapide dans les embouteillages urbains. Toutefois, cette révolution nécessite un cadre réglementaire clair et respecté pour assurer la sécurité et la cohabitation entre tous les usagers de l’espace public. En tant qu’utilisateur, se conformer à cette réglementation n’est pas seulement une obligation légale, mais aussi un gage de civisme et de respect mutuel !

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *